18 février 2007

Message très choquant, oreilles nordiques s'abstenir


Je ne sais pas comment vous dire ça sans trop vous choquer. Maiiiiis…. Bon, il faut que je vous le dise… Fuego a vu son ombre! Vous savez ce que ça veut dire?

Le printemps se réveille doucement ici à Laredo annonçant déjà la saison de la renaissance. J’ai saisi ce petit bout de printemps pour vous : au Texas, les gazons verdissent, comme ce carré de trèfle pris en flagrant délit de verdure. Le vent soufflait très fort et jouait de l’orgue avec les tuyaux d’acier attelés sur des remorques ouvertes. La joie et l’espérance étaient semées! Bientôt, viendra le temps où je réveillerai mes sandales qui hibernent sous le lit.

Notre printemps fut éphémère parce que très vite nous avons repris la route pour le nord avec ses grands carrés blancs, mais — je sais, vous ne me croirez pas avec ce qui vient de tomber sur le Québec —, mais le vert pousse le blanc et les perces-neiges ne tarderont pas. On ne paie rien pour attendre.

Le plaisir dans ce métier est formé d’extrêmes que nous traversons dans l’espace de quelques jours. On n’a pas le temps de s’ennuyer.

Comme je vous sais friands de la géographie que nous parcourrons, voici nos destinations depuis notre départ dimanche dernier :

Montréal — Fort-Smith (Arkansas),
Fort-Smith – Napanee (Ontario),
Napanee – Laredo (Texas),
Laredo – Guelph (Ontario).

— Ça fait combien de kilomètres ça, Capitaine?
— Mais à vous de trouver Moussaillons!


p.s.: la photo viendra avec une meilleure connexion...

13 commentaires:

Nathalie furie a dit...

Hé Sandra je savais pas de quelle bête tu parlais loll bien sure c'étais cette bête rouge, celle qui te fais planer de ville en ville. Tu sais ici ce matin ca avait vraiment pas l'air du printemps du tout .De gros flocons tombais du ciel gris ca avais l'air d'une boule de cristal que tu brasse, ca virevoltais tout bord tout coté .Je sens pas encore cet air qui me dis que les temps plus clément arrivent, alors ombre ou pas c'est pas pour demain qu'on verras le gazon.

Ps C'est aujourd'hui que Denis partais pour la nouvelle angletaire

ursule a dit...

Sandra,

Je suis complètement jaloux. Tu as raison, j'aurais dû m'abstenir. Mais, le texte aidant, j'ai finalement réussi à voir un brin de printemps ! Merci pour cette chaleur aussi douce qu'innattendue...

André.

P.S.:
Je te donnerai le nombre de kilomètres parcourus quand j'aurai une meilleure calculatrice !

Anonyme a dit...

Autour de 11 000 km,

Plus que j'en fais en voiture dans une année.

Anonyme a dit...

A non pas déjà le printemps !!!! L'hiver est une super belle saison, elle vient à peine de commencer et tu nous annonce déjà la fin. Je rêve déjà à l'hiver prochain....

Signé, un amoureux de la belle saison blanche.

Audrey a dit...

Ça me déchire et ça me torture chaque fois que je lis tes aventures...Je m'ennuie de ce métier là c'est terrible! Mais ces récits sont de la vraie drogue pour moi! Merci Sandra!

anne-marie hetu a dit...

Bonjour Sandra,
j'entreprend le développement d'une série dramatique qui se passe dans un Truck Sto et j'aimerais avoir votre e-mail personnel.

Merci

Anne-Marie Hétu
pour Sphère media

amhetu@matchtv.ca

nina a dit...

tout simplement génial! magique ! sensationnel! je ne me lasse pas de tes histoires de camionneuse…

Anonyme a dit...

Ouf, ca en fait du kilomètre et de la ligne blanche. Toujours le fun de vous lire.

Stephane J

Pierre-Leon a dit...

Mon taxi ne vois jamais son ombre... Du moins pas à ce temps-ci de l'année!
Heureusement les nuits raccourcissent...

Bonne route!

Anonyme a dit...

Sandra, j'arrive au compte de 8200 avec le plani. Mapquest. Il ne manque que la durée pour calculer votre "rentabilité"
Un amateur de cartographie.
Bonne route à vous 2
Paul T.

ursule a dit...

Sandra,

Cette photo me rend vert de jalousie...

André.

Denis le camionneur a dit...

Je veux pas te relancer, mais mercredi matin à Totowa New-Jersey, à 10h j'ai fait mon inspection en t-shirt, et ca fondait joyeusement!!!

tub a dit...

sa donne environ 110044 km