18 février 2007

Les bijoux de ma Saint-Valentin.

Les cadeaux de la Saint-Valentin, c’est bien connu, sont éphémères. Cette année, j’ai eu droit au plus inusité qui soit et son image brille encore quand je ferme les yeux. Alors que nous roulions dans l’Indiana l’après-midi de la fête des amoureux, mon valentin s’est écrié d’un ton ébloui : — viiiiens voiiiiir! Juste au moment ou mon I-Pod entamait l’acte III des Noces de Figaro. Moment de grâce. J’ai monté le volume et les frissons m’ont parcourrus l’échine. Le spectacle se déroulait à mesure que l’on avançait. C’était les plus fabuleux bijoux que personne ne pourra jamais posséder, pas même la reine, ni même Liz Taylor. Marilyn en aurait fondu si elle avait pu les revêtir. Les vitrines de Birks n’ont rien à offrir de comparable à cette magnificence.

Le Soleil était comme moi, béat d’admiration devant tant d’attrait. Il faisait scintiller sa belle dame Nature à travers les milliards de prismes de glace sur ses bras s’élançant vers le ciel, l’auréolant d’une lumière pure et éblouissante, allant même jusqu’à donner naissance à une myriade de petits arcs-en-ciel. Pour l’occasion, elle s’était paré de ses plus scintillants apparats sculptés, ses précieux cristaux taillés finement par le plus grand artiste, ils resplendissaient toute leur majesté sous la lumière vive dans l’azur.

Les arbres verglacés et le Soleil forment les plus gros et les plus somptueux bijoux de la Terre. Sous nos yeux, ils ont uni leurs bras pour briller ensemble. N’est-ce pas le plus beau couple du monde?

La photo ne rend pas toute cette beauté éphémère que nous avons eu la chance inouïe d’admirer quelques minutes. Comment vouloir posséder un diamant quand on sait qu’il existe une telle splendeur? Ces insaisissables diamants ne sont pas pour toujours. Ils sont équitables et égalent toutes les pierres précieuses du monde aux yeux de ceux qui les admirent, leur valeur résident dans leur éphémérité. J’en garde tout de même quelques étincelles dans les yeux.


p.s.: ma connexion étant nulle, je vous mets la photo plus tard.

3 commentaires:

Nathalie furie a dit...

Comme ce dois mettre de la gaetée dans une journée destiner a ceux qui s'aiment et au printemps qui viendra s'installer sous peut...ca m'enflamme

ursule a dit...

Sandra,

La Saint-Valentin donne des ailes à tes mots ! C'est vraiment un très beau texte.

André.

Denis le camionneur a dit...

Indiana, je devrais y être la semaine prochain, tu penses que le décor y sera encore??? Je suis de retour de mon premier voyage, je dois t'avouer que j'ai trop de choses en tête pour admirer le paysage, j'imagine que ca ira de mieux en mieux....et merci encore pour tes lecons de conduite, dimanche la route 90 en direction de Buffalo était pas jojo!!! Mais je suis de retour!!!