30 décembre 2006

Une oreille dans les yeux.

Vous ai-je déjà dit qu'une promenade dans mon quartier me plonge tout droit dans une chronique du Plateau-Mont-Royal de Michel Tremblay? Le plateau d'il y a 35 ans il va sans dire. Hochelaga-Maisonneuve qu'il s'appelle mon quartier. J'y rencontre toujours des personnages pleins d'authenticité. Depuis quelque temps, à mon grand plaisir, il y pousse de beaux cafés, où il fait bon flâner et où toute une faune urbaine se mélange — pas parce qu'une majorité de gens pauvres vivent ici qu'ils doivent forcément avoir des endroits minables à fréquenter. Rien de tel qu’un simple café dans un bistrot tendance pour renouer avec la dignité — .
Ce matin, j'ai levé les yeux de mon journal pour croiser ceux d'un monsieur souriant à plein dentier. Il faut croire qu'il a vu des oreilles dans mon regard parce qu'en dézippant son manteau vert forêt et en retirant son couvre-chef à carreaux, comme ça, tout bonnement, il me lance, — je me suis faite rôtir un poulet à matin. Ah que ça sentait bon! Pour Noël, je me suis acheté une belle machine qui rôtit les poulets. Ça va assez ben c'machine là! C'est bon en maudit du poulet là-dedans. J'suis retraité de cuisine, vous savez, je ne chôme pas pour autant. J'ai soixante et dix ans, ça fait dix ans que je me suis arrêté de travailler.
Je lui souris, Richard se tourne vers lui pour lui témoigner de la considération. Ça l'encourage. Il continue de nous conter un petit brin de sa vie quotidienne et quand il a exposé sa courte journée, il nous salue des yeux et part s'assoir en solitaire à une table près la fenêtre. Je poursuis ma lecture faisant des miettes sur la page. Tu me prêtes l'autre cahier mi amor? En relevant la tête, j'aperçois l'homme au regard allumé, il a déjà changé de place pour raconter ses histoires au monsieur à la toison d'argent assis non loin.

Ça doit être dur d'être seul pendant le temps des fêtes. Je n'ai jamais connu ça. Ce n'est pas dans mon tempérament. Si un jour, je deviens seule et sans famille, je pense que moi aussi, j'irai dans un café et qu'en dégrafant mon manteau, je chercherai des regards qui ont des oreilles pour raconter que j'ai fait des biscuits qui sentent assez bon là! Eh que la rue Ontario est donc belle tout illuminée la nuit ou des « j'me suis fait des truffes à la bergamote qui sont assez bonnes là! »

Sinon, à quoi ça sert le plaisir si ce n'est pas partagé?

Et une petite truffe à la bergamote pour moi!

Bonne année à tous les esseulés!

24 commentaires:

bernard a dit...

C'est vrai
un plaisir qui n'est pas partagé n'est pas un plaisir
joyeuses fetes ....

ursule a dit...

Bonjour Sandra,

Mon dieu que j'aime ce genre de textes qui parlent de tout et de rien, d'une parcelle du quotidien... En lisant, on a l'impression d'y être nous aussi, comme c'est le cas en voyage, à bord de Fuego...

Au risque de me répéter, je te souhaite ainsi qu'à Richard, aux membres de ta famille et à tous tes proches une « Très Bonne Année 2007 ». Je vous souhaite aussi que cette année qui se pointe ne soit que le prélude d'une suite incalculable d'autres années toujours plus belles et plus prospères, en termes de bonheur et de paix !

À l'an prochain,

André.

P.S.:

La nouvelle présentation de ton blogue est très belle. Sobre, on s'y sent comme chez-nous !

Un très gros merci pour toutes ces belles pages que tu nous offres si régulièrement, pour tous ces beaux voyages que vous nous invitez à faire avec vous, pour tous ces petits bouts de votre quotidien que vous partagez généreusement avec nous.

Enfin, merci, Sandra, de m'avoir fait connaître le blogue, de la patience dont tu as fait preuve à mon égard, à l'occasion de mes premiers pas dans la blogosphère. Merci aussi pour toute l'aide que tu m'as donnée, afin que je sois en mesure de publier mes premiers textes. Merci pour les commentaires positifs que tu y a laissés. Si tu n'avais pas été à mes côtés, je n'aurais jamais été partie à ce monde blogosphérique.

Fuego a sa marraine, moi aussi, j'ai la mienne: elle se nomme Sandra Doyon, elle est originaire du Lac-Saint-Jean et elle est camionneuse.

A. T.

Olive a dit...

Merci pour cette belle narration Sandra et merci pour les esseulés.

Bonne route sur 2007

Anonyme a dit...

Salut sandra, et bonne et heureuse année 2007, de la part du belge d'Alma qui déteste la bière...

Jean a dit...

Sandra, très beau ce billet sur la solitude et aussi sur ceux et celles qui ont des oreilles dans le regard. Quelle magnifique trouvaille!... Texte très émouvant mais qui relate une réalité bien... réelle, tiens!...

C'est très généreux de ta part, tout d'abord d'avoir eu un regard avec une oreille prête à écouter quelqu'un qui voulait tout simplement dire quelque chose à quelqu'un, puis de partager ce geste avec nous.

Généreux aussi tes souhaits à ceux et celles qui vivent la solitude en cette période de festivités et de joie. Il y a toutes sortes de solitudes, tu sais. Même avec 200 personnes autour de toi, tu peux vivre la solitude. Celle, par exemple, de ne plus avoir la seule et unique personne que tu voudrais avoir à tes côtés pour fêter, comme tu l'as fait pendant 41 ans, les événements marquants du calendrier ou ceux de ta vie personnelle.

Tout comme toi, je souhaite une bonne année 2007 aux personnes qui vivent une forme ou l'autre de solitude, qu'elle soit recherchée ou non. Également, une bonne année 2007 à toi et à ton fidèle compagnon de route et de vie, Richard. :-))

Jean a dit...

Je m'en voudrais d'oublier de souhaiter également une bonne année 2007 à tous les compagnons et toutes les compagnes de route de Sandra, Richard et Fuego, les anciens comme les nouveaux, les réguliers comme les occasionnels, peu importe: André (Tremblay, bien sûr), Annette, Béo, Bernard, brem, Bruno, Cacawet, Chad, Choubine, Christophe, Clémentine, Daniel, David, Denis le camionneur alias Denis le shunter alias Denis le conteneur, Éric de Bretagne, Francis, Freedom Trucking, French Lily, Héric, Jean-Pol Lefebvre, JM, Julie 70, Karine, Kassie-Anne, LadyDi, Lady Painter, Laurent, Léonor, Le Professeur Masqué, Le Train De La Nuit, Lothar, Luminia, Marie-Claude, Martin, Matteo, Meatqc, Michel, mickymath, Mijo (la "marraine" de Fuego), Nancy, Nanjo, Nathalie furie, Nik, Olive, Ouais Pis?, Panthère rousse, Petite Maman, photomax, R.D., Réal, Sébastien, Silvana, Stéphan, Stéphane Joly, Sylvie Jamet, Tangerine du Québec, Teckel, Tom 99999, tub, Yann Marcotte, ainsi que tous les autres que j'oublie (volontairement, car je n'ai revu que les commentaires des mois de décembre et novembre 2006... Ouf!...)! :-))

Annette a dit...

Jean,


C'est très généreux de ta part de penser à nous souhaiter une bonne année 2007. Cela m'a fait chaud au coeur d'être si chaleureusement accueillie, moi récente lectrice de ce blogue (grâce à André). Tous mes voeux également à toi et à ta famille pour 2007.

Sandra,

Le ton intimiste de ce billet te convient très bien et sait nous toucher droit au coeur. J'ai écouté hier le reportage de toi et d'autres camionneurs à Marie-France Bazzo où tu partages tes expériences. Tu expliques aussi que si Richard et toi aviez un enfant, tu serais prête à laisser ton métier de camionneuse (je suis sûre qu'en média et relations publiques, il y a d'excellentes ouvertures pour toi!).

L'enjeu de la conciliation travail-famille est bien réel et demande parfois de faire des choix douloureux... De mon côté, pour des raisons de conciliation travail-famille, j'amorce en 2007 une nouvelle phase de ma vie professionnelle comme je l'indique dans mon billet : 'Les ailes brisées ou renouveau professionnel'.

http://clindoeilannette.blogspot.com/

Je m'aperçois que j'ai beaucoup de plaisir à être avec ma fille de 3 ans alors que mon milieu professionnel n'est pas nécessairement des plus propices à l'épanouissement de soi.

http://clindoeilannette.blogspot.com/

Bonne année à toi et à ta famille Sandra, et longue vie à ton blogue, avec les différents styles que tu sais explorer avec un si grand doigté. Félicitations!

Annette

ursule a dit...

Bonne Année à toi aussi, Jean.
Bonne Année à tous les voyageurs de ce blogue.

Jean, pour que 2007 nous soit encore meilleure, peut-être nous réserves-tu la création de ton blogue? En tout cas, ça faisait partie de mes promesses du Nouvel An ! Et comme c'est la seule que j'ai faite...

André.

Shandara a dit...

En feuilletant mon "Femme Actuelle" cette semaine en France j'ai été enchantée de retrouvé un article y parlant de ton blog. J'adore y voir des parcelles Canadienne et en plus quand c'est quelqu'un que je lis c'est vraiment le fun :)

Je te souhaite une merveilleuse année 2007 et beaucoup de voyages pour continuer d'illuminer ce blog !

Anonyme a dit...

Salut Sandra et Richard.
Je souhaite pour 2007 beaucoup de santé et de bonheur ainsi que de belles promenades pour que nous puissions tous en profiter et vous suivre partout.

P.S. Merci Jean pour les petits voeux de bonheur.C'est très gentil.

Stephane joly

Beo a dit...

C'est très gentil à toi Jean de nous faire tes voeux, un par un! Bonne Année à toi aussi!

Daniel a dit...

Je ne sais pas pourquoi il faut te souhaiter bonne année alors que l'on veux tous être à ta place (ou à la place de Richard dans mon cas)et vivre tes aventures de voyage, c'est à moi alors que je souhaite une année comme la tienne!!
Sandra, merci pour l'année que nous avons vécue avec toi et que celle qui commence t'amène que de bonnes choses.
Bize

Julie70 a dit...

bonne année à vous, pour 2007

quelques mots, des fois même une douce sourire compréhensive et complice peut aller loin pour adoucir la solitude, à n'importe quel âge, mais après 70 encore davantage,

la photographie, me permet à me sentir moins seule souvent, d'ailleurs, c'est pour moi un bon moyen d'entamer la discussion avec les autres

et si vous me preniez avec vous sur une de vos routes???

chérie a dit...

bonjour,

J'ai lu la semaine dernière un article dans "femme actuelle" sur ton blog et voilà j'ai trouvé ça sympa. Du coup, je suis curieuse et je viens faire un petit tours.

Marie a dit...

Bonjour Sandra et meilleurs voeux pour 2007,

J'ai trouvé l'adresse de votre blog recommandé dans un commentaire sur un blog français.

Merci pour vos voeux aux personnes seules, dont je fais partie. Ce n'est pas drôle effectivement, et donc une petite pensée par-ci par-là de l'autre bout du monde ça fait rudement plaisir.

Je n'ai lu que le dernier article jusqu'à présent.

J'ai reviendrai souvent. Il me fera voyager dans des contrées que j'ai un peu visitées et que j'aime beaucoup.

Luminia a dit...

Bonjour Sandra, en ce début d'année je veux te dire que lorsque j'ai besoin d'une bouffée d'air frais je viens faire un tour dans ton blogue. Revivifiant et rafraîchissant! J'aime faire un petit bout de route avec toi juchée sur le cou de Fuego, qui me donne une vue imprenable sur les éléments dont tu me fais la narration. Bonne route à toi en 2007 ainsi qu'à tous tes compagnons de voyage!

René a dit...

En fait, si on arrive toujours à se faire des truffes à la bergamote, j'imagine que la vie n'est pas si mauvaise que ça... :-)

Daniel a dit...

Bon, c'est bien beau tout ceci mais les fêtes sont fini... depuis une semaine!!! Nous, oui, oui, nous! Nous nous pointons ici les yeux tout grands écarquillés et l'espérance gros comme le soleil pour lire une de tes nouvelle aventure... mais bon! La tourtière devait être excellente pour que tu fasses languir ainsi. Allons, nous tes lecteurs, nous allons nous unir et protester ensemble pour ton retour des fêtes, nous fermerons un syndicat, manifesterons dans les autoroutes électroniques, nous participerons à un immense bed-out(la température le permettant) et enfin porterons un petit ruban rouge sur nos vêtement avec un bracelet de plastique de la même couleur au poignet(attention dans St-Michel). Bloguers et blogueuses aux armes!!! Sortons forts, recrutons toute la nation dans notre sillage et que notre idole revienne...
Ho! St-Sandra reviens nous,
Décris encore de partout,
Ces paysages magnifiques,
Ces aventures comiques,
Montres-nous des photos,
Même de Richard si il faut,
Mais de grâce ouvres ton ordi,
Et tappes tes bribes de vie,
Alors enfin notre soif soulagée,
Tu pourras retourner te coucher.
Ho! quels égoistes tu diras,
Ils ne pensent qu'a eux les ingras,
Mais souviens toi dans le passé,
C'est toi qui nous a habitués,
À tout recevoir et rien donner,
Alors comme tes enfants gatés,
Nous crions pour que tes écrits,
Reviennent en nombre sur nos ordis!
Bize
P.s. avis aux lecteurs: rassemblement en dessous de ce commentaire, crions haut et fort; Sandra!!! Sandra!!! Sandra!!!...

ursule a dit...

BRAVO !

SANDRA ! SANDRA ! SANDRA !...

Daniel,

Je te propose, te seconde et t'éli Président du Syndicat Protestant Pour le Retour de Sandra, le « SPPRS ».

Regardez au bas de la page: nous sommes puissants, nous sommes presque 100 000 membres !

Ensemble, nous la conVAINQUERONS !

Voyageur André.

ursule a dit...

Et notre groupe grossit à vue d'oeil: nous sommes maintenant près de 101 000 membres !

SANDRA ! SANDRA ! DANI...pardon... SANDRA !

Sandr... Non ! André.

camionneuse a dit...

J'avais composé un beau commentaire avec tous vos noms et un message à chacun... GRRRR... Disparu!

Alors ça allait comme suit:

André, tu dois y être pour le quart des 100 000 visiteurs, tu est plus assidue que moi

Jean, beau geste de ta part de penser à tout le monde!

Annette, merci pour les commentaires,

Daniel, Très touchée par ton poème! C'est du grand art! (c'est comme ça que tu parles aussi?)

Béo, Luminia, Marie, René, Julie et les autres si j'en oublie, Bonne année à vous et heureuse que vous soyez mes compagnons de route!

Sandra

camionneuse a dit...

J'avais composé un beau commentaire avec tous vos noms et un message à chacun... GRRRR... Disparu!

Alors ça allait comme suit:

André, tu dois y être pour le quart des 100 000 visiteurs, tu est plus assidue que moi

Jean, beau geste de ta part de penser à tout le monde!

Annette, merci pour les commentaires,

Daniel, Très touchée par ton poème! C'est du grand art! (c'est comme ça que tu parles aussi?)

Béo, Luminia, Marie, René, Julie et les autres si j'en oublie, Bonne année à vous et heureuse que vous soyez mes compagnons de route!

Sandra

camionneuse a dit...

ben là... deux fois le même message! Je vous écrivait de la couchette de mon camion, alors que nous sommes en attente de papiers pour retourner au Canada, Winnipeg aux dernières nouvelles.

daniel a dit...

Nous adorons cela lorsque tu parles de ta couchette!!!!