08 janvier 2007

Chers compagnons de route

Chers compagnons de route,

Vous m’avez manqué et je n’ai cessé de penser à vous partout où je suis allée pendant le temps des fêtes. Je viens tout juste de reprendre la route après trois semaines d’arrêt. Nous sommes en route pour El Paso au Texas, accompagnés de Rhume et Sinusite qui ne nous quittent plus depuis le jour de l’an. (Mais que faire avec ces deux pots de colle pour qu’ils dégagent au plus vite!)

Je vous écris d’El Paso au Texas, alors que nous sommes en attente des papiers pour notre prochaine destination. Nous avons livré des pièces fabriquées au Québec pour construire des véhicules récréatifs (VTT, motoneige, motomarine…) qui seront assemblées au Mexique.

J’ai pris une résolution pour cette année concernant ma productivité. Les connexions internet sans-fil sur la route étant parfois difficiles à obtenir et souvent très lentes, l’an dernier, j’ai perdu un temps précieux à tenter de me connecter aux différents réseaux sans-fils, a arrêter spécialement pour me brancher, à téléphoner aux multiples services des truckstops pour leur dire que leurs services ne fonctionnaient pas correctement bien que j’aie dument payé, à frustrer, à rager, à stresser et tout ça en faisant endurer des moments insupportables à notre équipe de chauffeur. Encore maintenant, depuis mon départ, j’ai essayé 6 fois sans succès. J’ai pensé m’abonner à un service cellulaire disponible en roulant, mais à 200 $US pour une carte et 60 $US par mois sans compter les frais supplémentaires lorsqu’on est au Canada, c’est vraiment hors de prix. J’ai essayé d’autres fournisseurs, mais ils ne sont pas mieux.

Alors voilà, j’ai décidé de ne plus essayer de perdre mon temps à trouver une bonne connexion. Je vais plutôt me concentrer sur l’écriture en pensant que vous êtes là, mais je vais arrêter de me tracasser avec les connexions internet. Je ne vous laisse pas en plan, mais seulement, ça pourrait prendre jusqu’à 12 jours avant que je publie quelque chose, le temps que je revienne à la maison. C’est ça où rien. Alors, sur la route, je vais vivre des aventures et je vais les raconter en les écrivant, mais vous ne les aurez plus instantanément, et je ne pourrai plus vous envoyer simplement un petit texte pour vous dire où je suis. Je le ferai seulement à mon retour à Montréal où là, j’aurai une vraie connexion qui ne me laissera pas en plan et je pourrai vous copier quelques aventures que j’aurai écrites dans le camion pour ne rien perdre du moment présent. C’est tout de même ce que je faisais, mais j’étais obsédée par la recherche d’une connexion qui souvent me faisait perdre mon temps et dès que je l’avais obtenue, il fallait que je me dépêche pour reprendre la route au plus vite, ça minait ma productivité au volant et au clavier.

Je vous remercie de toujours être là, même si je ne suis pas des plus assidues. Reste à savoir maintenant combien de temps tiendront mes résolutions! Je me laisse tout de même une petite porte ouverte au cas où je trouverais une solution plus adaptée à mes besoins, à savoir une connexion transportable et bonne même en roulant.

Je vous souhaite une Bonne Année 2007! Je vous reviens dès que je rentre à la maison, vos commentaires me nourrissent dans ma créativité et je ne peux plus m’en passer!

Sandra

14 commentaires:

Anonyme a dit...

Ben bo ça... comme le disait Lucien y faut être productif arreton de nous pogner le cul Salut

Olive a dit...

Hello Sandra, on attendra.

Tes récits nous font également voyager, ainsi on peut se reposer.

Encore merci et bonne route !

Annette a dit...

Sandra,

Heureuse d'avoir (enfin; hum!hum!) de tes nouvelles. Je commençais moi aussi à m'inquiéter. Ouf! me voilà donc rassurée. Nous ne nous inquiéterons plus tant que les délais entre 2 textes n'excèdent pas 12 jours.

Une maman,

Annette

ursule a dit...

Sandra,

Faudra bien s'y faire ! Mais, je ne prendrai pas de chance pour autant: je viendrai donc aussi souvent qu'avant, din coup...

Bonne route et au plaisir de lire nos nouvelles aventures !

André.

Beo a dit...

Parfait pour moi. Faut pas te casser la tête pour nous; tu sais bien qu'on est full patients!

Bonne route!

Jean a dit...

Je ne prends plus de chance: j'écris maintenant sur un traitement de texte et j'enregistre... Il y a quelques minutes j'avais "pondu" une belle réponse (assez longue et surtout très "songée", comme d'habitude!...), mais Blogger l'a complètement "bouffée" par une erreur de fonctionnement!... :-((

Mon inspiration me sortant particulièrement par le bout des doigts, elle ne se conserve généralement pas dans ma "mémoire" plutôt "volatile"!... Je dois donc recommencer à zéro!... :-)

En résumé, ça disait que Sandra commence à devenir sage, même si elle n'a pas encore de cheveux blancs (ou de barbe blanche, mais ça, je n'y avais pas pensé tantôt!...). Elle prend la bonne décision. On ne peut pas être productif en tout et tout le temps. Elle a assez de stress comme ça (avec la route, la météo, le boss, les douaniers, la paperasse, la "gang" qui pousse et qui crie en arrière, les caprices de Fuego, etc.), sans ajouter le stress des fragiles et capricieuses technologies de la communication, tant sur le territoire de l'Oncle Sam que sur celui de Tonton Harper (premier ministre du Canada pour les non initiés)!... :-))

Quant à Rhume et Sinusite, à part quelques bons traitements au vin chaud (ou au cognac!), tu les "sacres" simplement par-dessus bord à coups de pied au c..., sur une route déserte ou un arrêt routier peu fréquenté, au milieu d'une nuit sombre sans lune. Et, ça va de soi, de l'autre côté de la frontière, chez Mister Bush & Company!... :-))

On va attendre patiemment tes retours à la maison, Sandra!... On aime mieux "ça" que "rien"!... :-)

Anonyme a dit...

Salut Sandra, je suis en totale désaccord avec ta résolution, attendre jusqu'à 12 jours non non merci. Lorsque tu seras au bureau, demandes au grand manitou de le rencontrer, une fois assise, dis-lui ce que tu fais avec ton blogue et tes projets futurs, ensuite, Mr PDG, pourriez-vous à le demande de mes lecteurs, me fournir une généreuse contributions pour que mes lecteurs internet puissent me suivre sur la route, ah oui j'oubliais, une carte et fournisseurs satellite, ça rentre pas dans vos dépenses ça. Je suis certain que Mr le PDG vas y penser.
C'est toujours un plaisir de te lire Sandra, mais S'il-te-plaît change de résolution :).

À Bientôt

Stephane Joly

Josée-Martyne a dit...

En attendant vos prochains billets, il me sera désormais impossible de ne pas sourire en pensant à vous lors de nos préparations hebdomadaires de Fajitas El Paso ! Y'a aussi du bon à espérer vous lire !
:-)

Daniel a dit...

12 jours!!! Ça sent le grief!
Bize

patrick a dit...

HELLO SANDRA

Ravie de pouvoir te lire à nouveau.

Tu sais que les frais de connexion internet sont déductibles des impôts.
au même titre que l'hôtel, les douches, le restaurant...

j'ai vu l'info sur un forum de routiers : truckstopquebec.com

bonne route à toi....

lady painter a dit...

Bonne année Sandra ! et bonne année à tous ceux que tu aimes, ton compagnon, ta famille.
Ton papa se remet bien j'espère !
Bises et à bientôt !

nathalie furie a dit...

Hello Sandra
Je comprend 12 jours pour certains ca sera long mais je sais que tu trouveras une solution car je sais que tu peut te fendre en 4 pour nous plaire ,j'ai confiance en toi.

Pour les sinus il n'y a qu'une solution sans conséquence grave ( VU QUE TU CONDUIS) du salinex n'écoute pas Jean avec ces idées de vin chaud ou de cognac c'est vraiment pas une bonne idée ( .08 !!!)

Pendant que tu sera au Texas moi je serais a gaspe toute une difference de temperature et de regions alors prend un peut de soleil pour moi s.v.p

Je serais patiente pour ton prochain reportage au blog j'ai bien hâte de te lire pour me réchauffer:)

Vaya con dios y cuidado. Con amistad Nathalie furie

choubine a dit...

Bonne et heureuse année, Sandra. Que tes plus beaux projets se réalisent. (Pour ta résolution..., on va ouerre ce qu'on va ouerre.)

Denis le camionneur a dit...

Douze jours, pas de problème Sandra, on étirera sur douze jours notre plaisir voilà tout. Et pendant que tu te fera chauffer la couenne à El Paso et que ma collègue et amie verra les paysages bucoliques de cette chère Gaspésie(Dit bonjour à mononcle Donald pour moi!!!) et bien moi je serai au port de Montréal...si les bateaux se décide toutefois à y arrêter!!!