12 décembre 2006

Bonne chance Papa


Chers compagnons de route,

Je suis rentrée chez nous vendredi soir d'une tournée de plusieurs milliers de kilomètres que vous avez suivie par bribes. Le temps de dormir une nuit dans mon lit et tout de suite j'ai sauté dans le premier bus pour Alma et j’ai roulé pendant 7 heures pour aller dessiner des robes princesse avec ma petite nièce de 2 ans, jouer au hockey avec mon filleul de 5 ans, et aussi surtout, dire à mon père que je l'aime gros comme le ciel juste avant son opération au poumon. Demain, on lui enlèvera son dernier lobe gauche qui a des traces de cancer. Il a eu 60 ans hier. C'est encore une jeunesse dans le coeur, d'ailleurs, avec son humour et son moral d'acier, il a demandé au docteur de lui greffer un « Vinier » rempli de vapeur de vin dans l'espace laissé par le poumon. On a bien ri. L'humour soulage. Je lui souhaite un poumon droit ultra efficace pour le reste de sa vie. Il a encore de grands rêves à réaliser avec son dernier poumon.

Dimanche soir, en refaisant les 7 heures de bus pour Montréal, j'avais un petit motton dans la gorge en pensant à tout ça.

La vie continue.

Qu'est-ce que 14 heures de route en 36 heures pour aller faire sourire une petite fille, entendre mon filleul éclater de rire, voir l'espièglerie dans le regard de son père et serrer sa mère très fort dans ses bras?

Bonne chance pour demain Papa!


Je vous mets une photo de ma nièce pleine de vie alors que je lui faisais faire l'avion sur mes pieds.
-------------------------------
Aujourd'hui, j'avais ma 3e chronique à Bazzo.tv, elle est disponible en court extrait sur le site, sous la rubrique « la mondialisation vue du camion » si vous l'avez ratée. Vous pourrez entendre toute la chronique en balado-diffusion (voir le site) si vous téléchargez l'émission d'aujourd'hui avant la semaine prochaine.
Et les sapins naturels québécois sont un puissant capteur de carbone, donc plus que verts! Vive les sapins naturels! Et de ce pas, je m'empresse d'aller décorer le mien...

9 commentaires:

Anonyme a dit...

Salut Sandra, j'aurais fait la même chose que toi, qu'est ce qu'un voyage en bus pour dire à son papa qu'on l'aime. Ayant suivi ton blogue é étant un ancien confrère, je lui souhaite un prompt rétablissement. Le vinier n'est pas une bonne idée car a la longue il aura un nez tout rouge et tout gros...

Stephane J

Jean a dit...

Tu as eu une bonne idée, Sandra, d'aller piquer une pointe du côté d'Alma. Bien sûr qu'on est tous avec ton père et que nous aurons une bonne pensée pour lui (et même quelques bonnes prières, pourquoi pas?). Si les médecins ont décidé, avec l'accord de ton père, de pratiquer cette intervention, c'est parce qu'il y a encore quelque chose à faire. Pour mon épouse, nous avions suggéré une telle intervention à l'oncologue (au cas où il n'y aurait pas pensé... hum!...), mais, sans aucune hésitation, il nous a carrément dit que c'était impossible et surtout inutile... Trop tard!... :-((
Donc, bonne chance et bon courage, M. Doyon, pour cette intervention et aussi pour la suite!

Anonyme a dit...

Bonne chance..... ti père

ursule a dit...

Tout ira bien Sandra.

André.

Anonyme a dit...

Je suis de tout coeur avec votre famille!!!
nancy

Daniel a dit...

Elle a des airs de famille la petite, elle conduit des poids lourds?
Pour ton père, je lui souhaite d'être en pleine forme pour le jour de l'an et de danser un bon rigaudon en présence de toute sa famille.
Bize
P.s. Denis: Aimes-tu mes lumières de Noël?

Choubine a dit...

J'espère que tout se passe bien pour ton père, Sandra - et pour ta mère aussi; ce ne doit pas être facile pour elle. Tu nous donnes des nouvelles?

Anonyme a dit...

Bonjour Sandra,

J'espère que tout va bien se dérouler pour ton père. Bonne chance et j'espère que vous passerez de joyeuses fêtes en famille avec une année 2007 remplie de santé pour vous tous.

XXX
Chad

Denis le camionneur a dit...

On est avec toi et ton pere en pensée, bon courage à ton père et à tout ceux qui l'entoure et l'aime.