07 novembre 2006

Prochaine chronique et des petites nouvelles.

Bonjour compagnons de route,

Nous étions en repos chez-nous depuis quelques jours, et nous partons à l'instant pour le Wisconsin, nous devons être là pour demain matin, mais ce sera impossible, la remorque a des problèmes mécaniques.

Je voulais simplement vous dire que je ne vous oublie pas, que je pense toujours à vous et que vous aurez des nouvelles bientôt.

Ma chronique à Bazzo.tv sera mardi midi le 14 novembre, je vous entretiendrai de pollution et d'environnement en rapport avec le camion.

Et vous vous doutez bien, à voir les rythme des publications, que j'ai peine à maintenir le rythme d'écriture depuis tout ce qui m'arrive, car avant tout, je dois conduire!

À bientôt!

Sandra

10 commentaires:

TECKEL a dit...

Va falloir te faire installer un clavier sur le volant alors... ;-)

Daniel a dit...

bof! laisses Richard conduire et écris pendant ce temps!
Bize

Denis le camionneur a dit...

Vers 16h, vous êtes partis vers 16h, je parlais de toi à mon prof alors qu'il m'avais donner comme tâche de me rendre chez C.A.T. pour y effectuer quelques reculons, et comme par magie, Fuego, Sandra et Richard étaient là, à la sortie. Bonne route.

ursule a dit...

Bonjour Sandra,

Non! Ne te laisse pas conduire par Richard: continue à « MENER » et prête-lui simplement le volant!

C'est vrai que tu dois trouver tes journées trop courtes et ce, malgré les nombreuses heures de travail que vous effectuez...

Une question technique maintenant:

En camionnage, qu'entendez-vous « exactement », quand vous utilisez le terme remorque? Est-ce que ça veut dire la même chose que « tracteur »?
S'il y a une différence entre ces deux termes, quelle est-elle?

Voilà, c'était ma question du mois.

Sandra, j'ai hâte de t'entendre sur la pollution produite par l'industrie du camionnage...

Bonne route,

André.

Annette a dit...

Chère nomade des temps modernes travaillant dans un métier non-traditionnel pour femme, que penses-tu de mon texte :

'Deux sexes, deux cheminements de carrière' dans mon blogue :

clindoeilannette.blogspot.com

Au plaisir d'y lire tes commentaires,

Annette

Denis le camionneur a dit...

André,

Le tracteur tire la remorque....pas plus compliqué que ça.

Voilà, c'était ma réponse du mois...

Beo a dit...

Bonne route! Nous on attends bien au chaud alors, ;)

Jean a dit...

Bonjour Sandra. Quelques mots sans prétention, sans recherche littéraire, de temps en temps pour nous dire où vous êtes, d'où vous venez, où vous allez, ce que vous faites (bon, pas "tout" ce que vous faites, là!...), ça nous fait grandement plaisir et ça garde le contact. Pour ce qui est des textes sérieux, des grandes envolées littéraires, des propos philosophiques et écologiques de prime importance dans le contexte de mondialisation dont nous sommes à la "remorque", nous comprenons tous que tu ne peux pas en pondre comme ça, comme les poules qui pondent leurs oeufs jour après jour... :-))
Bonne route! Prudence toujours et partout à vous trois (Sandra, Richard et Fuego)!...

ursule a dit...

Denis,

Merci!

C'était l'un de mes merci du mois!

André.

camionneuse a dit...

Bonjour à tous!

Teckel, pas sûr que se soit une bonne idée un clavier sur le volant! Je préfère un bon vieux klaxon pour klaxonner ceux qui lisent au volant (il y en a plus que vous pensez! Nous en voyons tous les jours.

Daniel, c'est que Richard fait déjà plus que sa part dans nos aventures! Plus que ça et il me flushe!


Salut Denis! Très heureuse de t'avoir entraperçue l'autre jour. Dommage que je n'aie pas eu le temps de te parler! Nous étions déjà très en retard sur notre temps (6 heures en fait) à cause d'un bris sur la remorque. La prochaine fois peut-être! Bonne fin d'entrainement et au plaisir de te voir sur les routes!

Bonjour Beo!


Jean, tu as bien raison, je me mets beaucoup de pression. Mais ma dernière publication pourra peut-être tous vous éclairer pourquoi je n'ai pas écris beaucoup ces derniers temps. On rentre souvent bredouille d'un court voyage où il n'y a pas de temps pour les loisirs comme écrire contrairement aux longs voyages comme Laredo. Mais je vais tâcher de vous tenir plus au courant, dès qu'il y a une connexion internet.

André,

Denis ma devancé dans ma réponse, merci d'être toujours au rendez-vous.

Anette, dès que j'ai une minute, je vous lis, mais pour l'instant, c'est très difficile. Je vois par contre d'André vous répond bien, vous verrez, c'est toujours très agréable de recevoir ses commentaires.

Sandra