22 août 2008

Voici vos raisins

*** Vous trouverez une carte de mes dernières cueilletes dans la marge***

Les voici, identiques à ceux que l’on m’a chargés dans ma remorque lundi soir. Ils seront chez Costco dès vendredi pour la fin de semaine.


Les raisins californiens se préservent de 4 à 5 semaines. S’ils se conservent si longtemps, c’est d’abord parce qu’ils sont maintenus à une température idéale (entre 34 et 36 degrés F) tout au long de leur parcours, mais aussi parce qu’ils sont aspergés avec du dioxyde de soufre (sulfites), qui les préserve entre autres de l’oxydation.
Pour vous dire la vérité, j’ai toujours eu de sérieux doutes quant à la présence de sulfites sur les raisins à cause de la forte odeur de soufre qu’ils laissent souvent sur les doigts après leur consommation, et ce, même après un scrupuleux lavage. Je dois vous avouer que depuis quelques années, avant d’acheter des raisins à l’épicerie, je leur fais subir mon test maison : j’en frotte un entre mes doigts pour exhaler son odeur et je renifle la trace qu’il laisse sur ma peau. Ceux en provenance du Chili échouent lamentablement à tout coup, leur émanation sulfurée me lève le cœur. Pourtant, j’ai rarement décelé, avec mon modeste pif, des traces de soufres sur les raisins de la Californie, ce qui m’apparaît comme un bon signe, puisque j’en déduis qu’il y en a moins ou à tout le moins, qu’il s’est mieux évaporé.


Les magnifiques raisins dodus que j’ai photographiés sur leur vigne avaient une forte odeur de sulfites. Pour vous donner une petite idée de l’odeur du champ, c’est un peu comme si vous respiriez directement le gaz d’une allumette tout juste craquée (mais en moins fort parce qu’on est à l’air libre). D’ailleurs, c’est un gaz irritant pour les poumons et la peau et il faut s’en tenir loin quand il est à l’état gazeux. Je pense qu’il devient solide une fois aspergé, parce qu’il se dépose comme une poudre blanche sur les raisins (Y a-t-il un chimiste derrière l’écran?).

Je ne sais pas si tous les raisins californiens sont gazés, mais la preuve m’a montée au nez en ce qui concerne ceux vendus chez Costco et chez Métro (le voyage de la semaine dernière a été gazé directement dans la remorque, je n’ai pas pu ouvrir les portes avant Montréal pour vérifier la température, sur ordre de l’expéditeur!).


Pour le reste, si l’on ne veut pas absorber des sulfites, je crois que l’on a d’autres choix que les consommer biologiques, mais malheureusement, ils ne sont pas aussi disponibles et beaucoup plus chers que leur penchant aspergé.


J’aimerais bien savoir ce que provoque l’absorption d’une grande quantité de sulfite sur le corps humain. Les bienfaits des polyphénols, si chaudement recommandés par le docteur Béliveau, sont-ils plus grands que les dommages que pourraient provoquer les sulfites? Rien qu’à voir le signe de matières corrosives sur les bombonnes de gaz vues chez les clients, cela n’a rien de rassurant quoiqu’en disent la FDA et son bon chien de poche Santé Canada. Vous le savez vous?

Qu’en est-il en France, là où l’on produit beaucoup de raisins pour le vin?

Màj: (Citation Wiki) "En 1985, le gouvernement fédéral américain a interdit l'ajout de sulfites à la plupart des fruits et légumes frais, mais pas aux pommes de terre ni aux fruits secs. En Europe, la déclaration de la présence de sulfites en tant qu'allergène dans les aliments est obligatoire dès que leur concentration atteint 10 mg/kg ou 10 mg/litre."
Alors dîtes moi pourquoi ils peuvent en mettre sur les raisins sans être embêtés Le dioxyde souffre et les sulfites, c'est bien la même choses?


12 commentaires:

Fred'n Co a dit...

Pour ma part, je n'ai jamais remarqué que le raisin, en France, sentait le souffre où quelque chose de ce genre... Il est defait d'aspect blanchâtre parfois mais on nous dit de le passer sous l'eau avant de le consommer... Une chose est sûr, c'est que quand on passe dans les régions où il en est produit, il arrive de voir des machine asperger les vigne de produits, mais quel est ce produit, je ne sais pas.

En tout cas, je ne mange pas baucoup de raisin... Mais là, je regaederai à deux fois avant d'en remanger !!!

Renée a dit...

... c'est toujours le problème avec les fruits et légumes importés (mais que mangerait-on sinon en hiver?).Il faut être réaliste: pas une tomate, ni un raisin ou une laitue ne résisterait au voyage sans conservant.
Personnellement je les lave longuement ces beaux raisins en espérant que ce rinçage est suffisant pour retirer un maximum de dioxyde.

Gcoq a dit...

C'est vrai que je n'ai jamais eu de raisin au souffre, en tout cas au point d'en avoir l'odeur sur les mains!!!!
Pour ma part, je préfère en manger moins, mais du bio. C'est sur, c'est plus cher!!!!

Par contre, on commence à trouver pas mal de vins bio en France, et pas bcp plus chers que les vins traditionnels. Ceci se développe pour l'instant plus dans le sud de la France.

A bientot!... (j'adore la photo du panneau de prévention des sulfites!!!! ;-) )

Daniel Rondeau a dit...

Si on asperge les raisins, doit-on raisiner les asperges?
Ça rendrait le marché équitable...

camionneuse a dit...

Daniel, toujours aussi aphoristique!

;c)

Anonyme a dit...

Le propriétaire de teckel ici... pour une raison que j'ignore je ne réussi pas à envoyer de commentaires en étant enregistré, mias voilà quand même:

Moi j'aime mieux le boire le raisin, et celui-là aussi la majorité du temps contient des sulfites...


J'en profite pour te souhaiter une belle nouvelle longue vie dans la blogosphère et remercier Photomax de nous signaler ton retour.

Martin de PAT a dit...

Quel adon que d'avoir penser reconsulter ton blogue une journée avant le début de mon cours au CFTR!! Heureux de voir les nouveaux changements pour toi et ton conjoint!! Merci d'avoir répondu à mes questionnements durant les derniers mois. Ça fait du bien de voir vos sourires éclatants sur vos visage!

Anonyme a dit...

Salut Sandra,

WOW!!! Je suis content que tu reprennes le collier!!! Je suis allé par hasard, comme je faisais de temps en temps.... en espérant voir un nouveau commentaire. Tu avais fait le dernier un 17 juillet, jour de la fête à Dannick!!!! Je redeviens un lecteur quotidien. Je vous souhaite de beaux voyages et je vous suivrai.

Chad

Cecile Gladel a dit...

ahhh j'aime ce billet. Et les photos, tellement parlantes....On mange vraiment de la merde...

camionneuse a dit...

Hey Chady Boy!

Contente de te revoir virtuellement!

Cécile, je savais bien que ça te plairait!

ApollineR a dit...

Pour le raisin français je ne sais pas mais en France on importe pas mal de raisin d'Amérique du sud quand ce n'est pas la saison ici. Donc j'imagine qu'on doit aussi avaler des sulfites.
a+
ApollineR

Sylva a dit...

La FDA...hum j'ai bien peur que l'on ne puisse s'y fier...Celle-ci a eu un rapport douteux avec les OGM. Un bouquin sur ce dernier sujet : "Le monde selon Monsanto" de Marie-Monique Robin.