18 juin 2007

Mon carnet d’auteurs ou « comment trouver des bons livres à tout coup »


J’ai pensé partager avec vous ma technique du carnet d’auteurs que j’ai « savamment » développée en écumant les librairies d’occasion. Je vous dévoile par le fait même que j’ai un sens de l’organisation à faire peur, de quoi impressionner la Sophie de Photomax (elle est organisatrice professionnelle et elle vient de publier « Vaincre le désordre »).

Voici :

Je me suis d’abord procuré un petit carnet d’adresses de poche à 1 $. Ensuite, dès que j’entends parler d’un livre en bien — soit par des amis, ou par les médias —, je note immédiatement, dans ce calepin d’adresses par ordre alphabétique, les informations suivantes :

L’auteur du livre (ex. : Jacques Poulin à la lettre P);
— Le ou les titres du ou des livres;
Le style (roman, essai, polar, poésie, philo, psycho, etc.);
Le code couleur (ex. : romans québécois en bleu, romans étrangers en rose, et les autres en jaune, ou développez votre propre code. C’est important, parce que dans les librairies, vous devrez faire les rayons des romans québécois de A à Z tout comme les romans étrangers et les autres sections genre : philosophie; psychologie; polar… aussi de A à Z. le code couleur accélère la recherche sur place);
La personne ou le média qui me l’a suggéré (ex. : le Devoir juin 2005, Châtelaine mai 2007, Pat janvier 2007…);
— Une note approximative de 6 à 10 selon les critiques et les amis (les 1 à 6 sont éliminés d’emblée).

Je traine toujours ce calepin avec moi dans mon sac. Quand vient le temps d’aller acheter ou emprunter un livre, je passe en revue les rayons avec mon précieux carnet pour trouver les livres suggérés. (Ex. : J’écume le rayon des « P » pour trouver « Poulin » et ensuite le titre du livre recherché.) Si un titre n’est pas disponible sous l’auteur, je pourrai toujours me rabattre sur une autre de ses oeuvres.

Je dégote toujours un des livres de mon carnet avec une grande satisfaction et je suis rarement déçue étant donné que les titres m’ont été transmis par des personnes ou des médias en qui j’ai confiance.

Un autre des avantages du carnet d’auteur : je passe par-dessus le dictat de la nouveauté et j’économise des centaines de dollars. Ainsi, munie de la liste élaborée à partir de vos suggestions, je me suis procuré 17 livres pour 184 $ (taxes incluses), dont quelques éditions cartonnées ainsi que des briques de plus de 400 pages. Vous savez qu’une nouveauté ou un livre neuf se vend au minimum 20 $ alors qu’on en trouve à 30 $. Selon mon calcul, j’ai économisé environ 250 $, ou encore plus important, j’ai eu accès à des livres que je n’aurai pas achetés faute de budget.

Allez-vous adopter mon carnet d’auteurs? Est-ce que je suis une «parano» de l’organisation dites-moi?

P. s : appliquez ce truc pour les films et vous voilà muni d’un solide carnet pour vos prochaines locations! Classez-les par titres, sauf si vous allez dans un club vidéo de répertoire, ou là, les films sont classés par cinéastes.

Bonne lecture!


Bientôt, je vous dévoile la section secrète de mon carnet d’auteur.

15 commentaires:

Isabelle Robberts a dit...

Wow quelle technique ! Moi qui avait plutôt l'habitude d'écrire ces suggestions sur des petits bouts de papiers que je finissais inévitablement par perdre. Il faut me voir le jour où je me retrouve à la librairie, me gratter la tête à tenter de me souvenir de ces précieuses informations ! Petite question, quand ton petit carnet sera rempli, tu voudras bien nous le publier ?

Lucrecia a dit...

Quelle bonne idée! Adieu petits papiers jamais là quand je les cherche.
Et merci non seulement pour ce truc, mais pour le blogue entier que je prends grand plaisir à venir lire régulièrement.

Daniel a dit...

Super! Sandra Moi je note l'auteur et le titre des livres à lire sur mon Palm idem pour la musique et les films à voir. Un temps je notais tous les livres lus. Je vais régulièrement emprunter à la bibliothèque mais j'ai quand même une belle bibliothèque personnelle:quand un livre me plait, j'aime bien l'avoir! sans être boulimique toutefois. C'est une bonne idée que tu as d'aller dans les usagés. Moi je vais toujours en librairie.

Chroniques blondes a dit...

Je suis ben trop paresseuse pour faire comme toi! Par contre, je suis assez culottée pour te piquer ton carnet et le photocopier!

Denis le chômeur a dit...

Wow ...ca doit être beau dans Fuego....lol ...Tout ces cartes par ordre alphabétique d'états...moi j'utiliSAIS un GPS qui est d'ailleurs à vendre!!!

André Tremblay. a dit...

Moi, je fais comme « Chroniques Blondes » : « piquer ton carnet et le photocopier! »

sophie legault a dit...

Ouf Sandra!
Effectivement c'est à
faire peur à la paresseuse que je suis!

L'important c'est que ton système te plaise mais tu dois penser à long terme.

Ça va quelques mois, mais souvent on décroche... on fait quoi alors avec?

Étant donné que c'est une mine d'or d'infos tu ne voudras pas le jeter et comme il grossira toujours tu auras besoin d'en avoir un autre et un troisième... hmmm? dans ce cas le système il aura l'air de quoi?
Quand tu abandonneras tu les mettras dans une boîte ? hmmm!

Quand tu as lu, tu le raye sous le nom d'auteur ou sous le titre? et ceux que tu as pris faute d'avoir trouvé ce que tu cherchais, tu le note?? ;-)

Dans l'ordi c'est mieux. En te faisant une section pour tes appréciations ect...

En mettant les bouts de papiers informatifs dans une section du porte-monnaie, quand vient le temps de le vider, on note les infos dans l'ordi, si ça nous intérese encore bien sûr!

En tout cas, pour ma part, je préfère laisser venir à moi les belles choses. D'ailleurs la vie en est truffée, je ne peux pas tout gober!

Arrête pendant que tu le peux encore Ah! ah!
J'ai pas fini de te taquiner.

camionneuse a dit...

T'inquiète pas Sophie...

J'ai pensé à tout ça! Mmpff!

Ce carnet n'est qu'un aide-mémoire. Dans l'ordi, le désavantage, c'est que c'est moins instantané. Je ne sais pas toujours quand je passe devant une librairie ou une bibliothèque, et c'est rarement avec un ordi.

Par contre, je pourrais effectivement recopier mes listes dans l'ordi et les faire imprimer. Elles pourraient avoir plus de détails, je pourrais aussi faire des recherches de critiques et les recopier sur mon tableau pour me faire une meilleure idée.

C'est une bonne piste et on est bien parti.

Par contre mon système, je l'ai depuis 3 ans et ça fonctionne bien pour moi. Et tu peux prendre le truc pour ton prochain livre, pour toi, c'est gratis!

p.s.: je n'ai pas de porte-monnaie! Alors encore moins de pochette dans le porte-monnaie!

Pierre-Leon a dit...

Comment ça piquer et photocopier! Pas gentil ça! Pis ça gaspille du papier...
Faut juste attendre que Sandra nous file sa liste en ligne et hop! Un coup de copier-coller et voilà le travail! Écolo et tout aussi indigne! ;-)

Ceci dit, j'sais pas si ces deux incontournables de l'asphalte apparaissent sur ta liste: "Sur la Route" de Kerouac et "Zen et l'art de l'entretien des motocyclettes" de Pirsig.
Y'a aussi un petit livre de route très sympa que je viens de terminer: "Asphalte et Vodka" de Michel Vézina.

Bonnne lecture et bonne route! x

Mijo a dit...

Vraiment très surprenant cette façon de faire.

PS : As-tu reçu le livre que je t'ai envoyé. Je trouve curieux de n'avoir aucune nouvelle. D'autant plus s'il ne te plaît pas ce que je trouve tout à fait normal.

Quasi umbra a dit...

La question qui se pose... est-ce que TOUT est aussi bien ordonné, dans les armoires, les tiroirs, le coffre à gants de Fuego? Si oui, je n'ose pas dire que c'est trop, mais...

Stefanu Cesari a dit...

quelques suggestions :

Nicolas Bouvier : l'usage du monde, journal d'aran...

Lawrence durrell : venus et la mer (aaaah !)

mario rigoni stern : arbres en liberté, hommes bois et abeilles...

salut à vous !

Daniel Paillé a dit...

Moi, j'ai au moins 30 livres de trop! Auteur Bédaine!
Bonne lecture

Sandra, j'ai un ami qui voulais acheter un GPS il y a quelques semaines, saurais-tu ou en trouver?
Bize

Epicure a dit...

Bravo! Je suis vraiment très impressionnée de ta méthode, le carnet d'adresse pour l'ordre alphabétique c'est très fort!

J'ai aussi un petit (littéralement gros comme ma main) livret à 1$ dans lequel je note, tout comme toi, les titres que j'entends à la radio, que je trouve dans les magazines ou journaux, etc. Il est tout le temps dans mon sac pour les visites à la bibliothèque et c'est pour ça que la suggestion de Sophie qui propose l'ordinateur n'est pas pour moi non plus.

Tu n'es pas une « parano », moi j'y note en plus tous les livres lus et films vus depuis 2003!

Oréole a dit...

Je trouve que l'idée est géniale. J'entend souvent des critiques, des suggestion mais j'ai tendance a les oublier...

J'adopterais volontier ton idée de carnet mini que je trainerais avec moi!

J'ai commencer cette année tenir un journal de lecture...pour en faire un bilan à la fin de l'année. Dans ce dernier j'inscrit ce que je veux lire... malheureusement il n'est jamais avec moi lors de mes escapade a la bibli ou librairie...

Reste à aller chercher ce petit carnet!

Ps: c'est ma permière visite ici...surement pas la dernière!