23 mars 2007

La fête du Yul et le lancement de livre des 3 blogueurs vedettes

Peut-être avez-vous entendu parler du lancement de livre des trois blogueurs vedettes du Québec? Cet évènement était jumelé au 7e anniversaire du rassemblement mensuel de blogueurs de Montréal. Ce n’est qu’aujourd’hui que je trouve le temps de vous mettre mes impressions alors que des dizaines de blogueurs l’ont déjà fait sur leur propre carnet web.

Ma soirée a débuté avec le gentil
Photomax qui est passé me prendre avec sa belle Volvo. À notre arrivée, il y avait beaucoup de monde comme en témoigne sa prise de vue faite vers 18 h 15. Au plus fort de la soirée vers 19hrs, il y avait bien plus de 100-125 personnes. (Je soupçonne Mère indigne d’avoir une très grosse famille et beaucoup d’émules ;c) ). Ça jasait fort et c’était la cohue pour obtenir les signatures des 3 vedettes, j’ai dû attendre 45 minutes pour avoir les miennes. Je n’ai pas eu le temps de voir les fameux Jean-Louis et Père indigne. Je considère cet évènement comme un moment historique de l’évolution de la blogosphère qui change à la vitesse grand V. Qui aurait cru que l’on repêcherait des auteurs sur les blogues et qu’on les verrait moins d’un an plus tard avec des dizaines de personnes faisant la queue pour obtenir une signature. En très peu de temps, ces trois blogueurs sont devenus de véritables vedettes et ce n’est qu’un début pour eux. (300 livres vendus pour la soirée au total)

Dans la foule, j’ai eu le temps d’avoir de plus grands échanges sympathiques avec
Patrick Dion et sa blonde, Daniel qui chante mal, mais qui écrit pas mal mieux, Dominic Arpin, Geneviève Piquette, Chroniques Blondes, Prof Malgré tout, Martine Pagé et Photomax.

Quelques blogueurs du soir sont arrivés plus tard, j’ai croisé
Célibataire urbaine alors que la soirée était presque terminée, elle a bien essayé de faire lever le party en dansant et sautillant partout, mais voilà, nous, les plus vieux, on préférait parler, bien assis sur nos tabourets un verre à la main. Parait que le Barman blogueur est passé, mais il relate que la soirée était plate à 23 h et qu’il n’y avait que 4 voitures dans le stationnement… Mais c’est que c’était un 5 à 7… pas un minuit à 3! Je leur laisse le reste de la nuit, car après tout, n’en sont-ils pas les spécialistes?

Si je ne suis pas morte de faim, c’est aussi grâce à
Patrick au coco duveteux, parce que nous voyant affamés dans ce lieu où l’on ne servait que de la bière, il a commandé de la pizza. J’ai littéralement sauté mains jointes dans la pizza quand elle s’est pointée, d’ailleurs on m’a discrètement fait sentir qu’il fallait que j’en laisse pour les autres. (J’ai comme eu honte tout à coup…).

Le flash de la soirée : Les blogueurs ont une forte tendance à tout prendre photo et à filmer. Certains diront qu’on s’extraie d’un moment sans vraiment le vivre. Mais lors d’un «combat de flash» tout a fait improvisé et au lieu de nous extraire d’un évènement pour le prendre en photo, nous en avons créé un dans l’hilarité générale. Même les trois vedettes, encore occupées à signer leur œuvre vers 21 heures, ont levé les yeux de leur livre pour voir ce qui se passait de si drôle. Autour d’une même table, Martine filmait, Dominic mitraillait de flash, Chroniques Blondes faisait de même et moi, trop crampée pour ne pas trembler en prenant la photo je les regardais à travers mon petit écran de caméra. Il y avait peut-être d’autres personnes qui prenaient des photos en même temps, mais j’étais totalement aveuglée par les flashs pour les voir. Vous pouvez voir la photo prise par DOA ici. C’était vraiment très drôle. Vive les combats des flashs! Peut-être qu’on vient de commencer une tradition?

Dominic, en plus d’être consacré «fondant au chocolat» par l’idole adulée de la blogosphère (j’ai nommée
Chroniques Blondes, il faut voir ses admirateurs se mettre à genoux et lui baiser la main!), est vraiment un bon gars. Je me demande si j’en ai connu des plus fins. J’ai profité de son extrême bonté et de sa grande générosité : je lui ai demandé de surveiller ma sacoche pendant que j’allais aux toilettes (qu’il avait honte! ). Quand la soirée fut terminée vers 23h30, il a rempli sa voiture de quelques blogueurs qui restaient, Pierre-Léon, Geneviève Piquette et moi. Il a poussé la bonté en retirant le siège de bébé pour faire de la place à Prof Malgré tout. Et comme il est galant en plus, il est venu reconduire les deux filles à la porte de leur maison respective. Et même s’il dit qu’on est sa gang de malade sur son blogue, non, nous n’avons pas été malade dans sa voiture. Il a passé le test de chauffeur haut la main, selon les évaluateurs professionnels de conduite présents dans la voiture: un chauffeur de taxi et une camionneuse!

Depuis que je vais au Yulblog, j’ai côtoyé des dizaines de personnes à qui jamais je n’aurais eu l’occasion (ni même aucun prétexte) d’adresser la parole n’eut été de ces rencontres mensuelles. Le blogue, c’est maintenant prouvé, est un excellent moyen de sociabiliser et d’échanger! Ça crée des liens extraordinaires, chose qui m’était quasiment impossible avec la vie de routière que je mène. La promesse se retrouver les premiers mercredis du mois fait bouger beaucoup de monde. C’est formidable!

La prochaine fois, venez! On va rire!

Mais surveillez-vous, car je viendrai avec des crayons-feutres et des étiquettes… Parce que ça commence à faire pas mal de têtes à retenir!

Sandra

6 commentaires:

Mijo a dit...

Pas bête le coup des étiquettes car j'ai deux amies qui y sont allées pour la première fois et elles ont trouvé dommage de ne pas savoir qui étaient qui.

Martin-Victor a dit...

Hummm j'aime bien l'idée des étiquettes, ça me donnera un coup de pied solide au derrière pour éviter de toujours remettre à plus tard ma première visite au Yulblog meeting!

Je lis beaucoup de blogues montréalais mais l'idée de me plonger dans une foule où les gens se connaissnt pas mal tous m'intimide... je devrais commencer à laisser plus de commentaires pour me faire un nom... et je commence ici! Donc bonjour, moi c'est Victor de Culpablicité! Haha.

Si tu annonce que tu te pointe avec des étiquettes je te promets que je serai présent pour avoir la mienne!

Anonyme a dit...

La pizza qui s'est pointée... en combien de pointes ? Y doit pas s'ennuyer l'homme qui parle aux chevaux...


RD

camionneuse a dit...

C'est une promesse pour les étiquettes. C'est sûr que je serai là le prochain yul.

Les commentaires sont un bon début. comme ça on fera AHHHH oui! c'est toi Martin Victor! Parce que sinon, c'est un peu difficile c'est vrai d'entamer une conversation avec quelqu'un qu'on ne connait absolument pas et qui lui nous connais par notre blogue.

Mijo, je n'ai pas encore fait ton test, c'est que c'est vraiment long de se rappeler tout ce qu'on a fait par année!

Juste une Rd, juste une! Hey non, on ne s'ennuie pas ça c'est sûr... Comme on est toujours 24h sur 24 ensemble, faudrait être en manque d'affection pas à peu près pour s'ennuyer tsé veut dire! ( ;c) )

Martin-Victor a dit...

C'est clair, je n'aurai plus de défaite pis ne plus (oui oui!!) je viens de me faire couper les cheveux! Bin kin.
J'espère que ton «AHHH oui! c'est toi Martin-Victor!» sera assez senti et criant. Je ne me déplacerai pas que pour ça mais ça va être toute une intro au Yulblog pour moi! Pratiques-toi... moi je tenterai de perfectionner mon «Wow! Sandra la camionneuGe!» (ce n'est pas une faute, j'ai un défaut de langage volontaire... à temps partiel! Avoue que de dire fromaVe est plus sympa que fromaGe!)

Bon... je dois te laisser, ne me reste qu'une semaine pour trouver de quoi faire tenir mon toupettttte!

Martin-Victor a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.