08 février 2007

Yulblog février 2007

Agréable soirée, passée à naviguer entre les blogueurs, blogolecteurs et accompagnateurs. Il fallait vite boire les trois premiers doigts de sa pinte de bière pour ne pas la faire renverser par un blogueur qui se faufilait dans l’allée.

La phrase de la soirée:

— Aaahhhh! C'est toiiiiii! Plein de sollicitude.

On avait tous l'impression de connaitre un peu les gens, même si on se voyait pour la première fois. Il parait qu'il n'y avait jamais eu autant de monde. (On a répertorié plus de 70 blogueurs).

J'ai vu les fameux bas tricotés mains de Pierre-Léon qui trouve que je sens l’asphalte (Bitume de Guerlain. Mais j’pense que je vais changer de parfum, y’a juste les connaisseurs qui savent apprécier…), constaté l’érudition de la blonde chroniqueuse et la dignité de mère indigne, admiré le fondant de Dominic Arpin (avec mère indigne et Chroniques blondes, tout assises du même côté de la table), panthère rousse aussi lunatique et étourdie (tellement mignon!) qu'elle le dit sur son blogue, la rousse très allumée Geneviève, serré la main des « parrains » du blogue de Montréal ni.vu.ni.connu et i.never.nu dont j’ai touché le duvet crânien, parlé de français avec j'écris parce que je chante mal, discuté mécanique de train avec pluche (très mignon son blogue façon bédé), appris que Hippopocampe était un jeu de mots (je suis dyslexique sur les bords, je n’avais pas vu les doubles po donnant tout le sens).

Et parlé avec beaucoup d’autres gens dont j’ai oublié le nom. Pardonnez-moi, c’était ma première fois… La prochaine fois on se parlera plus longuement. Je suis rentrée parce que le bar fermait. Ça faisait longtemps que je n’avais pas « fermé un bar »!

Je n'ai pris que cette photo. C'était déjà l'heure où il y avait moins de gens. Elle en a pris d'excellentes. Si ça vous tente, vous pouvez jouer au jeu « trouvez Camionneuse », je suis présente sur seulement une de ses photos de vue d'ensemble.


Fuego était invité, mais il n'a pas trouvé de stationnement sur le Plateau, alors il est retourné au terminal avec ses frères sans avoir pu participer à la soirée. Je lui raconterai.


Posted by Picasa

19 commentaires:

brem a dit...

Tu dois venir à 45nord le prochain coup! Sinon on pourrait se sentir vexés!

Carl a dit...

Encore une fois, ce fut un plaisir de te rencontrer ... vivement la prochaine rencontre

http://jeuxvideo.blogue.canoe.ca/

camionneuse a dit...

J'te dis le monde de Québec! Y se sentent vexés pour pas grand chose! Me semblait que vous vouliez rien savoir de nous parce qu'on était fendant...

J'dis ça parce que je suis passée à Québec en revenant du Lac en fin de semaine et qu'il y avait un débat sur Québec ville ou village? Plusieurs personnes on appelé pour dire que Québec était dont belle (ce qui est vrai) pis que les Montréalais étaient des sauvages (comme tous les citadins d'une ville de plus de 1 millions)...

Mais oui, j'adore Québec et ses gens, j'aimerais y aller un de ses jours. Il m'a fallu attendre 1 an avant de pouvoir aller à celui de Montréal, ça risque d'être long pour que les planètes s'alignent pour Québec. Bien hâte de vous rencontrer villageois de Québec (c'est pas péjoratif contrairement à ce qui se dit sur les lignes ouvertes, mais bien affectueux)

Sandra

camionneuse a dit...

Carl, tout le plaisir était pour moi!

J'agui les jeux vidéos (à pars solitaire dont je me suis sevrée avec peine...).

Je t'ajoute à ma liste quand même...

camionneuse a dit...

Carl, je ne sais pas ce qui se passe, j'essaie de faire un hyper lien dans le message et ça s'efface tout seul! La phrase qui contenait ton nom s'efface dès que je veux mettre un hyperlien sur ton nom avec ton blogue!

vanou a dit...

La prochaine fois je prend une belle photo de toi, promis!

camionneuse a dit...

@ Vanou

Bon je suis avertie... Je passe chez le coiffeur avant, je mets toutes mes pommades, fards et crayons comme à la télé, je brosse mes dents, je mets mon plusss beau kit, et je pratique ma pose «Amélie Poulain» avant d'y aller...

Panthère rousse a dit...

Mais non Sandra, t'as pas besoin de te donner du mal, t'aurais été parfaite sur les photos hier. J'ai été bien contente de te rencontrer, tu es une des personnes avec lesquelles je me suis sentie le plus à l'aise. Mais comment ça «aussi lunatique et étourdie qu'elle le dit sur son blogue»? Moi lunatique? Un petit peu «nerd» peut-être, mais je continue à me poser des questions sur le lunatique. Qu'est-ce que j'ai dit? C'est pas mon jus d'orange-canneberges qui m'a poussé à dire des conneries, qunad même? En tout cas, heureusement que tu trouves ça mignon... :) En passant, le lien que tu as mis pour «panthère» tombe sur le blogue de jeux vidéo, c'est vraiment pas moi, ça. Je suis allée sur le site de Choubine pour la saluer de ta part. Je ne savais pas que tu n'étais pas allée au Yulblog depuis un an, ça tombait bien que je me décide justement la fois où tu y étais. À la prochaine!

Lyne-la-lune a dit...

Oh zut, je ne vous ai pas vu !!! Ahhhh je me vois de dos sur votre photo ! J'espère avoir la chance de vous serrer la pince une prochaine fois !

Daniel Rondeau a dit...

Grand plaisir que de t'avoir rencontrée!
En espérant qu'on puisse plus discuté la prochaine fois (pis si je parle de français, frappe-moi!)

Et, ne passe pas chez le coiffeur, j'ai bien aimé le look d'hier!

Daniel Rondeau a dit...

discuter...
(tu vois, ce dont on parlait hier...)

Caroline a dit...

Tu as aussi ta binette (pas mal cute) sur une photo de Michel Leblanc (www.michelleblanc.com).

Au plaisir de me refaire à nouveau une dignité devant toi!

ursule a dit...

Sandra,

Je viens de te voir sur la photo de groupe. J'aurais bien aimé y être !

Comme ça, tu passes à Québec et tu ne daignes même pas venir me saluer ? On sait ben, tu resse à Marriall !

À Québec, le petit Fuego aurait été acepté dans le bar. On manque de clients !

Sandra, pour paraphraser Saint-Ex, « Parle-moi des vedettes de BlogyWood »!

À bientôt,

André.

P.S.:

Superbe toutes ces adresses de gens bientôt très riches et très célèbres sur ce billet.

Sur la photo de groupe, tu es en bas, au centre droite.

Geneviève a dit...

''Quand les hommes vivront d'amouuuuur, il n'y aura plus de chicane Montréal-Québecccc, ni de classes blogosociales, mais nous seront morts mon frèèère''

Ce fut un réel plaisir de te rencontrer, et Fuego m'a manqué, j'espère qu'on va pouvoir réaliser notre fantasme collectif de faire un pique-nique dans la boîte du truck.

Chroniques blondes a dit...

Sandra, c'était super de te voir en 3-D. Depuis, j'ai des visions de toi derrière ton volant et je me dis que c'est un miracle que tu provoques pas d'accidents. Quoi, la Camionneuse ne vous a pas dit à quel point, elle est "cuuuute"? Une vraie madone renaissance. Derrière un truck, ça doit fesser rare...

camionneuse a dit...

@Chroniques B

Chuis pas sûre que les gars de truck apprécient les madones de la renaissance... Pis c'est mieux de même! Je me disais aussi que j'étais anachronique!

J'aurais dû chauffer des calèches au 14e. (Me semble avoir de vagues souvenirs de cette époque... Oui oui, ça me revient, Botticelli porte le même prénom que moi: Sandro!) Pis c'est moi qui faisait rire Mona Lisa parce que je mettait des bigoudis à Léonardo. Que de souvenirs!

Choubine a dit...

Bonjour Sandra,

Pour 45nord, je l'ai su par hasard, et trop tard; de toute façon, je ne pense pas aller à ce genre de rencontre, où il y a trop de monde à mon goût.

Mais je suis comme André, j'aimerais bien te voir lorsqu'il t'arrive de passer par Québec!

Bill Cosby a dit...

mdrrrrrrrrrrrr Fuego a pas trouver de place pour se reposer.

Dammmmmm dans se coin la ta de la misere a stationner un bicycle a pedale.

La derniere fois je suis aller la. j'ai passé plus de temps a chercher un stationnement qu'a le passé dans le bar.

Quoique Sandra tu pourrais faire dire a Fuego! Sorry police je livre de la biere je doit etre en double file je dois assecher la soif de tout ses pauvres petit blogeur en manque de houblon:))))))))

Toi au moin tu aurais une bonne excuse et pas de ticket, quoique 53' sur Rachel sa saurais drole a voir.

julie70 a dit...

c'est dur des fois quand il y en a trop...