20 janvier 2007

Almatois, un romancier parmis vous!

Almatois, Almatoises et autres gens de la région,
ce message s’adresse à vous.

Le 23 janvier est un grand jour pour l’un des vôtres.
Jean-Luc Doumont lance son premier roman et vous y êtes tous conviés.

Cette activité aura lieu
le mardi 23 janvier 2007 à 19h00
à la salle des chevaliers de Colomb d’Alma.
195, rue Bégin Sud.

Dans le contexte où la majorité des romans québécois se déroulent à Montréal, courrez vite encourager votre Jean-Luc, qui s’est installé à Alma pour écrire. J'ai hâte de lire le point de vue d'un Belge d'origine sur le Québec via son roman.

Je vous recopie les informations qu'il m'a transmise ci-bas, et si vous êtes trop loin pour y aller, vous pouvez toujours suivre son
blogue en cliquant ici.

Résumé du roman: Serge Simoneau, la trentaine, vit à Alma au Québec. Son père est un homme très connu dans le milieu politique. Un matin,Serge apprend qu'il a un frère caché. Il décide de retourner à Montréal pour le rencontrer.
4ème couverture: Serge Simoneau a tout pour être heureux. Un travail qui lui plaît, une femme charmante et une maison qui donne sur le coeur du centre-ville. Son père, Jacques, est un ancien bras droit d'un des premiers ministres du Québec. Grâce à des renseignements privilégiés, il a bâti des empires et une réputation d'homme d'affaire féroce et sans scrupule. Lorsqu'il rend visite à son fils à Alma, il lui apprend une terrible nouvelle, il a un frère caché. Le duo Simoneau qu'il formait doit à présent compter un nouveau membre, ce qui ne sera pas de tout repos.
Auteur: Jean-Luc Doumont, est né en 1974 à Namur (Belgique). Durant les 26 premières années de sa vie, il habite Sambreville et Charleroi, avant de s'envoler pour le Québec, afin d'y rejoindre sa femme d'origine québécoise. Un début de carrière dans le milieu des affaires au Québec, où les implications sociales étaient nombreuses. L'écriture est depuis toujours une passion. Il a écrit des débuts de romans qui n'ont jamais eu de fins, puis cet homme qui s'intéresse aux développements des humains dans le monde qu'il l'entoure, à tout abandonner pour se consacrer entièrement à l'écriture des romans. Aujourd'hui, ce "voleur de vies" aime faire découvrir aux autres, le Québec tel qu'il le voit, via des personnages fictifs.
PS: "Cet homme-là" est le premier tome de deux volumes. La suite "Sans lui" est terminée. Jean-Luc travaille présentement à son troisième roman qui s'appellera "Des mots pour ne pas l'oublier".

5 commentaires:

Jean a dit...

Doumont... Dumont... un lien généalogique en quelque part?...

Namur en Bergique, mais aussi Namur au Québec, en Outaouais. Lors du décès de mon grand-père paternel, en avril 1946, l'un de ses frères y demeurait. Je l'ai su par l'article de La Presse de l'époque qui décrivait les funérailles de mon grand-père qui était, au moment de son décès, contremaître des travaux à la Commission des écoles catholiques de Montréal.

Bonne chance donc, à l'Almatois Jean-Luc Doumont!...

ursule a dit...

Sandra,

Puisque je ne pourrai assister au Lancement, à Alma, j'espère que son lancer du livre sera assez puissant pour qu'il s'en retrouvent quelques exemplaires sur les tablettes de nos « bons libraires » de Québec.

André.

Jean-Luc Doumont a dit...

Merci de vos encouragements, et grand merci à mon amie Sandra d'avoir émis un message à l'effet du lancement de mon premier roman.
Pour ceux qui habitent l'extérieur de la région, je vous propose de commander votre exemplaire directement chez mon éditeur, et je me ferait un plaisir de vous le dédicacer.
Contacter: Pascal Thibeault
courriel: pascalthibeault@videotron.ca

Merci !

Annette a dit...

Le livre a l'air bien intéressant. J'aime les personnes passionnées.

ursule a dit...

Dommage que Sandra tienne ses résolutions !

Subitement, je me sens orphelin...

André.