08 avril 2006

Passera-t-il par le Colorado?

Peut-être qu'il passera au Colorado voir les arches rouges ?

J'aimerais qu'il m'envoie des photos comme le gnome dans Amélie Poulain.

Peut-être que je rêve.

Mais je voudrai bien une petite carte postale de sa part pendant son périple californien!
 Posted by Picasa

5 commentaires:

ly a dit...

Bonjour....

J'aime beaucoup tes photos faites en route ou dans tes escales...j'ai l'impression de voyager aussi...

Je te souhaite de retrouver vite ton ordi...on s'atache à ces petites bêtes là..ça nous met en contact avec la terre entière....

bon samedi

ly

louis-martin a dit...

J'ai une question ton ordi a t'il l'âge pour faire de si grand voyage seul...Si la réponse est non, je suis près a m'offrir comme accompagnateur...

Snif snif je pleure déjà ton absence...

Louis-Martin

ursule a dit...

Sandra,

Bon repos à vous deux: Vous l'avez bien mérité.

J'espère que ton ordinateur ne souffre pas d'une maladie incurable, car ce serait loin pour nous d'aller le visiter là-bas!

L'avais-tu prémuni d'un passeport dans lequel il ne sourit pas? Sinon on pourrait le prendre pour un terroriste: Un ordinateur malade qui sourit, c'est toujours suspect...

Enfin, j'espère que tu lui avais pris une bonne assurance-maladie, car il risque d'y laisser sa mémoire et ce, même si nous savons tous qu'elle est vive!

Je serai fin prêt pour le prochain départ.

À bientôt,

André.


À bientôt.

Anonyme a dit...

T'es une artiste, désolé de m'en rendre compte que maintenant, mieux vaut tard que jamais...

P.S. Je porte ta tuque avec fièreté.

Do (Bouchard)
xxx

Choubine a dit...

Ah! zut. J'espère que cela servira à quelque chose. J'imagine qu'il est encore couvert par la garantie, que c'est pour cela que tu dois te résoudre à le laisser partir? À l'automne de 2001, mon ancien écran a fait des siennes; il était presque neuf : l'entreprise qui me l'avait vendu l'a envoyé se faire réparer aux États-Unis. Il est revenu plusieurs mois plus tard (ça n'allait pas vite aux douanes, tu penses bien...), et au retour il ne valait guère mieux : j'ai dû le remplacer. Mais au moins on m'en avait prêté un autre, en attendant.

Mon écran, quand il est revenu, n'avait même pas de belles histoires à raconter; ce n'était pas un grand voyageur, comme ton portable...

Si tu ne trouves pas de cafés Internet sur ta route, tu vas nous manquer!