24 mars 2006

Demain matin, Montréal m'attends...

Je rentre chez moi, j’ai l’éponge pleine. Je m’en vais l’essorer pour mieux réabsorber.

Votre fantasme est peut-être de partir, mais le mien, c’est de revenir.

Montréal J’A R R I V E !

Et au volant je me mets à chanter :

De-main matin Mont-réal m’attends, tala la la tala la la ! …

Bonne semaine!


Comme vous, nous ne connaissons pas le contenu du prochain épisode. Nous repartirons avec vous en principe lundi prochain.

8 commentaires:

Lou:) a dit...

Bon retour :)

ursule a dit...

Ouf! Quel voyage...

Très intéressant le tableau descriptif de votre temps de travail effectif et de celui que j'appellerais le « temps périférique ». Ça nous donne une très bonne idée de votre emploi du temps, lors d'une journée type de travail. Ce texte nous permet de beaucoup mieux comprendre l'impatience manifestée parfois par certains chauffeurs.

En faisant la part des choses, je dois avouer que je trouve très patients la très grande majorité des conducteurs et ce, en tenant compte du contexte réel et assez particulier dans lequel ils exercent leur métier. Je le serais beaucoup moins qu'eux et là, c'est peu dire...

Bon retour à Montréal, bon retour chez vous et profitez au maximeum des heures de repos que vous avez grandement méritées.

Enfin, juste quelques mots:

Sandra, j'ai senti ta fatigue m'envahir pendant tout ce temps que tu as passé à tourner la manivelle. Sérieusement, tu aurais quand même pu demander de l'aide! Jean y était. J'y étais aussi avec quelques uns, les autres ayant probablement préféré le confort de votre camion habituel. Jean et moi t'aurions d'autant plus aidée que nous ne conduisons même pas, quand vient notre tour de le faire...

Alors, la prochaine fois, n'hésite pas!

Bon repos,

André.

Jean a dit...

Je suis d'accord avec André! Bien sûr que nous t'aurions aidée, surtout qu'en n'ayant pas conduit, nous étions frais et dispos... comme deux fleurs du matin!... :-))))

Jean de Sainte-Julie

ursule a dit...

Sandra,

Mais, où sont-ils donc passés? Êtes-vous partis sans moi?

André.

camionneuse a dit...

Non, je ne suis pas partie. Pour cause de grippe carabinée qui m'a clouée au lit toute la journée. Si j'étais parano, je dirais que c'est la grippe aviaire parce que j'ai mangé du poulet la veille.

Alors départ bientôt. Dès que je me relève.

ursule a dit...

Bonne route, Sandra,

Et, prends soin de toi!

Là, j'ai un blanc, je ne me souviens plus si « prendre » prend un « s » à l'impératif. Alors, je vais m'y prendre autrement:

Sandra, j'espère que tu iras mieux quand tu prendras le volant, que tu prendras soin de toi...et que tu nous prendras avec vous, comme d'habitude.
Moi, je suis fin prêt pour le départ. En plus, je t'avoue que j'aime bien quand je pars sans savoir à l'avance où je vais.

J'avais pensé prendre du poulet, mais j'ai changé d'idée, grippe aviaire oblige. Je prendrai donc de la dinde, de l'oie et de l'outarde!

À tantôt, pour le départ!

André.

camionneuse a dit...

Si c'était virtuellement possible de m'aider! Mais vos encouragement sont entendus.

Merci

C'est Raoul a dit...

je pense a ca: qui sont les pires conducteurs en amérique du nord (d'après vous). Ville ou état?

(les pires en général: les plus caves, pas juste par rapport aux camions, mais les pires d'apr`s votre feeling global).