06 février 2007

El Paso en odorama

Je vous propose pour la première fois sur un blogue, une expérience en odorama! Cette expérience devra être tentée avec la supervision d'un adulte. Pour l'expérience, il vous faut :

Une serviette,
Une casserole,
100g de gelée de pétrole,
facultatif : 4 amis fumeurs.

Pour de meilleurs résultats, faites l'expérience dans un garage la porte fermée avec une voiture au moteur allumé.
C'est encore mieux si vous avez une voiture au diésel ou un camion.



  • Mettez la gelée de pétrole à feu doux jusqu'à ce qu'elle fonde.

  • Demandez à vos amis d'allumer leurs cigarettes (ou autre chose) et de fumer comme des pompiers dans la même pièce.


  • Respirez normalement pendant toute la durée de l'opération.


  • Quand la gelée de pétrole frémit, mettez une grande serviette sur la tête de vos amis qui ont toujours la cigarette au bec et mettez-vous la tête au dessus du chaudron. Attention de ne pas vous brulez le visage pendant cette opération.


  • Fermez-vous les yeux et humez. Transportez-vous directement vers El Paso, ou Mexico c'est selon.


C'est l'fun hein?



P.s: Je ne me tiens pas responsable des brulures ou des incendies provoqués par la mauvaise manipulation des éléments ci-haut.

4 commentaires:

Daniel a dit...

J'ai un voisin avec un garage comme ça!

Jean a dit...

Excellent comme idée d'expérimentation olfactive, Sandra! Malheureusement, je n'ai pas pu la tester, car il me manque quelques éléments, dont le garage... Mais, vu le réalisme de ton texte, comme d'habitude, je sens ça jusqu'ici!... :-)) Une chance que ces effluves ne sont pas monnaie courante dans ma région...

Denis le camionneur a dit...

Daniel a essayé avec du K-Y et de la mari....avec des résultats similaires mais combien plus drôle!!!!!

ursule a dit...

Jean,

Je ne suis pas un garage, du moins je ne pense pas... Mais, je suis fumeur. Donc, si je peux t'être d'une certaine utilité pour incarner cette expérience, je suis « donneur ».

Merci Sandra pour cet expérience subliminale. C'est la premièrre fois que je me sens apprécié et vraiment utile en tant que fumeur. Je t'en dois une ...de plus !

Ave !

André.